Porsche Taycan : les nouveautés 2022

Porsche Taycan : les nouveautés 2022

En septembre, la Taycan va entrer dans une nouvelle « année-modèle ». L’occasion pour Porsche d’apporter quelques évolutions à son premier modèle électrique, désormais disponible en berline et en break baroudeur.

Élément le plus important du millésime 2022 : il y a plus d’autonomie. Porsche ne donne toutefois pas de valeurs précises car les modèles n’ont pas fait l’objet d’une homologation spécifique. Mais, si les données dans les brochures ne changent pas, la marque promet « un gain d’autonomie concret », grâce à des optimisations.

Ainsi, sur les versions à transmission intégrale, en mode Normal et Range, le moteur avant est presque entièrement découplé. Quand la voiture est en mode croisière, c’est-à-dire que les moteurs ne sont pas sollicités, la transmission de motricité est interrompue sur les deux essieux. Cela permet de réduire les pertes liées à la résistance.

La gestion thermique de la batterie et les fonctions de recharge ont été optimisées. Avec le « Turbo Charging Planner », le conditionnement de la batterie haute tension est réglé à une température plus haute. Cela permet au conducteur d’accéder à la recharge rapide plus rapidement et à un niveau de charge plus élevé. De plus, la chaleur dégagée par des composants électriques est davantage exploitée pour la régulation thermique de la batterie.

Il y a aussi du nouveau du côté de l’équipement. Le système d’infodivertissement intègre désormais Andoid Auto. Les conducteurs avec un smartphone Android peuvent ainsi utiliser des fonctions du téléphone sur l’écran de l’auto, avec en plus les commandes vocales de l’Assistant Google. La navigation et l’interface ont été améliorées.

Plus intéressant pour les clients, la Taycan gagne une fonction de stationnement autonome. On peut piloter la voiture pour les manœuvres de stationnement depuis l’extérieur, grâce au téléphone. Cela marche en créneau et en bataille.

 

Optimisation de l’autonomie

Les modèles Taycan ne feront pas l’objet d’une nouvelle homologation WLTP et leurs valeurs restent inchangées, mais Porsche annonce que les prochaines versions bénéficieront d’une autonomie accrue grâce à une optimisation de la chaîne de traction. En mode Normal ou Range, le moteur électrique avant des versions à transmission intégrale est presque entièrement découplé et n’est plus alimenté dans les situations de charge partielle : lorsque la voiture est en mode croisière et que les moteurs ne sont pas sollicités, la transmission de motricité est interrompue sur les deux essieux. Cette fonctionnalité, qui s’apparente à un mode roue libre électrique, permet de réduire les pertes d’énergie dues à la résistance de la transmission. Si les moteurs sont réactivés en quelques millisecondes dès que le conducteur presse l’accélérateur ou change de mode de conduite, l’autonomie se révélerait améliorée en pratique. Sur le papier, l’idée semble intéressante, mais il faudra vérifier le gain en conditions réelles.

Par ailleurs, Porsche a travaillé sur la gestion thermique de la batterie et les fonctions de recharge. Avec le Turbo Charging Planner, le conditionnement de la batterie haute tension est réglé à une température légèrement supérieure. Le conducteur peut ainsi accéder à la recharge rapide plus rapidement et à un niveau de charge plus élevé. En outre, la chaleur dissipée par des composants électriques est davantage exploitée pour la régulation thermique de la batterie.

 

Le retour du Rubystone Red !

Aussi, le système de conditionnement de la batterie avant la charge, baptisé Turbo Charging Planner, fait monter plus haut en température la batterie avant une recharge rapide prévue par la navigation. Et ce dans le but d’optimiser la puissance de recharge.

Outre les modifications techniques, la Porsche Taycan peut désormais être pilotée à distance, depuis son smartphone, pour les manœuvres de stationnement. En outre, le catalogue de personnalisation est encore plus poussé avec l’apparition des nuanciers Paint to Sample et Paint to Sample Plus : les couleurs cultes et flashy sont ainsi de retour, à l’image du superbe Rubystone Red de la Porsche 964 ou du Riviera Blue des 993. Nostalgie, quand tu nous tiens !

Android Auto et Parking à distance

Attendu, Android Auto fait enfin son apparition dans le Porsche Communication Management. Cette interface dédiée aux appareils dotés du système d’exploitation Google Android permet d’utiliser des fonctions et applications du smartphone qui ne gênent pas la conduite depuis le PCM 6.0 ou avec les commandes vocales de l’Assistant Google. En revanche, la connectivité semble toujours filaire. Parallèlement, le constructeur déclare avoir amélioré les temps de calcul de son système de navigation, tandis que le Voice Pilot bénéficie d’une compréhension encore plus fine des commandes vocales et que l’interface du menu a été légèrement retouchée, avec notamment des icônes qui peuvent être agencées individuellement.

Au rayon technique, la nouvelle option Assistance parking à distance permet à l’utilisateur de piloter les manœuvres de stationnement depuis son smartphone. Conçu pour les créneaux et stationnements en bataille, ce système autonome détecte automatiquement les espaces de stationnement. Une fois la place reconnue, l’utilisateur active le processus de stationnement via l’application Porsche Connect, puis sort du véhicule. Un gadget qui peut s’avérer utile pour les personnes souffrant de certains maux dorsaux, mais aussi lorsque la place de stationnement est comptée. Reste à savoir s’il s’agit d’un argument d’achat supplémentaire ou un moyen pour Porsche de s’aligner sur Tesla.

De nouveaux coloris

Enfin, c’était la surprise, en plus des 17 coloris standards (contre 5 chez Tesla) et des 63 coloris personnalisés, Porsche ajoute des coloris d’origine : le bleu clair de lune métallisé, le vert acide, le rubis étoilé, le bleu riviera ou encore le viola métallique.

Comme vous pouvez le voir dans le tableau ci-dessous, la gamme Taycan est désormais très large avec de nombreux modèles. Nous avons récemment testé le Taycan Cross Turismo, la version break. Les tarifs démarrent à 85 543 euros et s’envolent bien au-delà des 200 000 euros en fonctions des options que vous choisirez.

 

Votre peinture sur-mesure !

Porsche en profite également pour revoir la gestion de la charge rapide. Android Auto est également désormais disponible, en plus d’Apple Car Play. Le système d’info-divertissement est aussi mis à jour. Enfin, une fonction de stationnement autonome façon Tesla Summon est ajouté. Vous pourrez donc regarder votre Taycan faire un créneau depuis l’extérieur !

A l’extérieur, vous pourrez désormais commander votre Porsche Taycan dans une couleur personnalisée, selon le système Paint to Sample (PTS). La Taycan peut donc désormais fièrement afficher des peintures devenues cultes chez Porsche, comme le violet de ces images, tiré de la gamme de la 964 dans les années 1990. Et avec PTS+, vous pourrez peindre votre Taycan de n’importe quelle couleur, en prenant un échantillon analysé par Porsche.

 

Charles