Les pro du web

Microsoft Edge permettra d’éditer les PDF

Une mise à jour est arrivée pour le navigateur Web phare de Microsoft, Edge, qui risque de semer la discorde parmi sa base d’utilisateurs croissante.

La mise à jour offre des fonctionnalités intéressantes, notamment une expérience PDF améliorée et des capacités multitâches supérieures, mais elle change également la façon dont les notifications push sont envoyées.

Avec la nouvelle fonctionnalité de notifications en arrière-plan, présente dans Edge build 85 et plus récent, les notifications toucheront le bureau de l’utilisateur, que le navigateur soit ouvert et actif.

Étant donné la propension de certains sites Web à manipuler les utilisateurs pour qu’ils consentent aux notifications et les efforts nécessaires pour les désactiver une fois définis, le changement signifie que certaines personnes sont susceptibles d’être bombardées par une tempête de nouvelles.

 

Microsoft Edge Description

Edge est conçu pour remplacer Internet Explorer. Dévoilé officiellement le 21 janvier 2015 sous le nom de code « Project Spartan » (à la base pour s’éloigner de son aîné IE), le logiciel sera plus tard nommé « Microsoft Edge » lors de la conférence Build le 29 avril 2015. Il est intégré à Windows 10 et sur les consoles Xbox One. Depuis le mois de février 2018, Edge n’est plus une exclusivité à Windows 10 : Microsoft a porté le navigateur sur iOS et Android – de plus, le navigateur intègre la fonctionnalité Continue on PC, issue de Windows 10 Fall Creators Update, qui permet de reprendre la navigation effectuée sur le PC, depuis un smartphone ou une tablette intégrant Edge.

Contrairement à Internet Explorer, Edge est une application universelle, c’est-à-dire qu’il peut tourner sur PC, tablette et smartphone.

Le moteur JavaScript Chakra (en) prend en charge le langage intermédiaire asm.js permettant ainsi d’améliorer la vitesse d’exécution des applications web qui l’utilisent.

Une fonction nouvelle, encore très basique

Depuis déjà un moment, le navigateur Edge est plutôt apprécié pour sa capacité à bien lire les fichiers PDF, que ce soit sur Windows ou macOS. Cela évite généralement d’utiliser un logiciel tiers et il est plus efficace que Google Chrome ou Mozilla Firefox sur cet exercice, même si cela reste une question de goûts.

Microsoft souhaite cependant aller plus loin en permettant d’ajouter du texte à un PDF déjà créé directement depuis Edge. La fonction est simplement baptisée « ajouter du texte », et si elle permet bien sûr de remplir des formulaire par exemple, elle n’est aucunement capable de remplacer un véritable éditeur comme Adobe Acrobat … pour le moment.

En effet, Microsoft semble vouloir enrichir prochainement sa nouvelle fonctionnalité, et à en croire Windows Latest, il se pourrait bien que l’on puisse bientôt ajouter des boîtes de textes personnalisés. On parle aussi de la possibilité de modifier la largeur des colonnes et de choisir entre plusieurs styles : étroit, moyen ou large.

Microsoft aurait encore beaucoup d’autres idées et fonctionnalités pour rendre Edge toujours plus intéressant et, qui sait, peut-être un jour reprendre un peu la main sur la domination Google Chrome ?

 

Remplir les fichiers PDF

Le navigateur Web de Microsoft est-il en passe de devenir le meilleur lecteur PDF gratuit du moment ? C’est en tout cas bien parti. La dernière version Canary d’Edge, destinée aux développeurs, intègre une nouvelle fonction « Ajouter du texte ». Comme son nom l’indique, cette fonction permet d’ajouter du texte dans un document PDF ouvert dans le navigateur.

Pour l’utiliser, il suffit de cliquer sur le bouton Ajouter du texte, ce qui ouvre un champ de texte qu’il est possible de déplacer et redimensionner. Le module permet d’appliquer différentes couleurs au texte, mais aussi d’en modifier la taille et l’espacement entre les lettres.

L’arrivée de cette nouvelle fonctionnalité dans Edge devrait faire du navigateur Web de Microsoft le meilleur pour consulter des PDF.  Configuré comme lecteur PDF par défaut dans Windows, le lecteur PDF intégré à Edge est le plus complet face à ce que propose Chrome ou Firefox : il est le seul à intégrer nativement des outils d’annotation et de dessin, une fonction qui, en attendant que Microsoft intègre une option dédiée, peut être détournée pour appliquer une signature manuscrite.

 

Quitter la version mobile