Google va bloquer la connexion des anciens smartphones

Google va bloquer la connexion des anciens smartphones

Les smartphones fonctionnant sous Android 2.3.7 ou une version antérieure n’auront plus accès aux services de Google à partir du 27 septembre, a annoncé l’entreprise ce mardi. Afin de justifier cette décision, Google a mis en avant ses « efforts permanents pour assurer la sécurité des utilisateurs », leurs comptes ne pouvant plus être aussi sécurisés que sur les versions les plus récentes, relate Phonandroid.

Ainsi, le géant californien a recommandé aux personnes concernées d’opter « pour une version plus récente d’Android, la 3.0 » ou une déclinaison ultérieure. Parmi les applications Google qui ne seront plus disponibles à partir du 27 septembre figurent notamment Google Maps, YouTube ou encore Gmail. Après la date butoir, le système ne reconnaîtra plus les identifiants et mots de passe des clients utilisant un système d’exploitation trop ancien et un message d’erreur s’affichera.

 

Comment vérifier sa version d’Android

Autant dire que si vous avez récemment acquis un smartphone Android, celui-ci pourra continuer à bénéficier des services Google tout à fait normalement. Si vous détenez un modèle plus ancien, il va en revanche peut-être falloir vérifier si la version d’Android installée dessus n’est pas la fameuse 2.3.7 Gingerbread.

Rendez-vous dans les Paramètres du smartphone, puis sélectionnez Système (tout en bas). Dans ce vaste menu, vous trouverez de nombreuses informations, soit directement, soit en passant par l’onglet À propos du téléphone. Une rubrique Version Android indique laquelle est équipée sur votre appareil. Si c’est la 2.3.7 Gingerbread qui apparaît, alors 2 options s’offrent à vous. La première, c’est d’installer Android 3 (ou une version plus récente) à la place, en vérifiant si une Mise à jour est disponible (toujours dans le menu Système). La seconde option, plus radicale, mais encore plus efficace, consiste tout simplement à… changer de smartphone. Ainsi, plus de soucis.

Dans le mail envoyé aux utilisateurs, Google a expliqué que cette mesure était prise pour des raisons de sécurité, la firme ne pouvant plus garantir la protection des informations sur cette version délaissée de son OS. Par ailleurs, il sera toutefois toujours possible d’utiliser les services Google, mais uniquement via le navigateur web. Une pratique plutôt contraignante, faisant perdre une grande partie de l’intérêt d’un smartphone.

 

Possibilité de passer par la version Web des applications

Les propriétaires d’un smartphone ne permettant pas une mise à jour d’Android auront malgré tout la possibilité de continuer à utiliser certains des portails de Google en passant par leurs versions Web. Leur compte Google sera par exemple accessible via l’URL myaccount.google.com et leur messagerie Gmail sur mail.google.com. L’autre solution reste d’acheter un terminal plus récent, ajouté Phonandroid.

Les utilisateurs d’une version d’Android 2.3.7 ou ultérieure seront également dans l’impossibilité de se connecter avec leur identifiant et leur mot de passe s’ils créent un nouveau compte Google sur leur smartphone ou s’ils suppriment leur compte et tentent de le rajouter. Cela ne fonctionnera pas non plus s’ils rétablissent les paramètres d’usine sur leur téléphone ou s’ils modifient leur mot de passe.

Version Trop vielle

L’abandon du support n’a rien de très surprenant. Android 2.3.7, aussi connu sous le nom de Gingerbread, est sorti il y a un peu plus de dix ans, autrement dit une éternité dans le domaine de la tech, notamment en ce qui concerne la sécurité. En effet, Google ne propose plus de correctif de sécurité depuis bien longtemps pour ces versions très datées d’Android.

Pour les derniers utilisateurs de smartphones sous Android Gingerbread, s’il en reste encore, la seule solution restante pour continuer d’utiliser Google Maps ou de consulter leur boîte Gmail sera de passer par le navigateur Web mobile de leur appareil. Ils pourront en dernier recours opter pour l’installation d’une ROM modifiée d’Android pour espérer exploiter toutes les capacités de leur appareil.

 

Charles